Nouveau comité entre la Fonderie Horne et le quartier Notre-Dame

La Fonderie Horne, à Rouyn-Noranda

La Fonderie Horne souhaite rétablir un comité de liaison avec les résidents du quartier Notre-Dame de Rouyn-Noranda.

Il en existait un par le passé regroupant les parties prenantes, dont la Santé publique, mais il a dû être démantelé puisque la façon de fonctionner n'était pas adéquate alors qu'il était peu actif dans les dernières années.

« Le but n'est pas uniquement de jaser des émissions d'arsenic. C'est un comité qui vise l'amélioration de la cohabitation et de l'harmonisation des différentes activités dans le quartier. C’est vraiment pour minimiser les impacts de la présence de la Fonderie. Il faut vraiment favoriser le dialogue et la transparence. » 

-Pierre-Philippe Dupont, le directeur du développement durable à la Fonderie Horne

Les ministères de la Santé et de l'Environnement seront uniquement invités à titre d'observateur.

Une première rencontre visant la création de ce comité est prévue demain (jeudi) au Centre des congrès de Rouyn-Noranda, à 19h.