Onimiki : 75 000$ pour une étude d'impact

Près de 3 Québécois sur 4 souhaitent que le gouvernement Legault rembourse les sommes perçues en trop par Hydro-Québec selon un sondage Léger-Journal de Montréal.

Une étude d'impact est en cours de réalisation dans le projet de minicentrales hydroélectriques Onimiki au Témiscamingue.

Cette mission revient au Groupe PEK qui accompagne la MRC dans le projet. Un budget de 75 000$ a été réservé pour mener cet inventaire environnemental.

« Notre objectif n'est pas de générer des impacts pour les riverains. Notre objectif est d'avoir un projet le plus documenté possible, connaitre les impacts et les corriger toutes les fois que c'est possible et d'avoir un projet qui est viable sur le plan de la société. L'étude d'impact permettra certainement d'entendre toutes les parties prenantes. »

- Claire Bolduc, préfète de la MRC de Témiscamingue

Cette étude d'impact ne se terminera pas avant la fin juillet, date limite pour le dépôt des projets à Hydro-Québec. Par contre, la MRC va tout de même soumettre Onimiki à la société d'État, même si cette étape ne sera pas finalisée.

L'intention de la MRC est toujours de soumettre ce projet devant le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus