Pas de chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye

Orignal

Après de nombreuses manifestations l'an dernier, dont la mise en place de barrages routiers, les Premières Nations ont finalement gain de cause concernant la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye. Les chefs des communautés autochtones et le gouvernement du Québec en sont venus à une entente de principe de quatre ans.

La chasse à l'orignal sera désormais interdite l'automne prochain, alors que des mesures intérimaires seront mises en oeuvre pour assurer la préservation de l'espèce et la paix sociale. Cet accord commun comprend entre autres la tenue d'un moratoire afin d'évaluer l'état actuel du cheptel.

Les membres des communautés autochtones analyseront l'entente de principe d'ici le 15 avril et si leurs droits sont bel et bien respectés, la signature ne devrait être qu'une formalité.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus