Pas une nécessité de dépister les travailleurs

Travailleur construction

La Santé publique régionale ne juge pas nécessaire de dépister les travailleurs d'autres régions qui décrochent des contrats en Abitibi-Témiscamingue.

Il y a deux semaines, le chantier de construction de l'hôpital de Ville-Marie a été le théâtre d'une éclosion. Les professionnels de la santé expliquent qu'un test n'est pas un outil de prévention, mais plutôt un diagnostic.

Selon eux, il ne faut pas insister sur le dépistage avant l'apparence de symptômes parce que dès le lendemain d'un test déclaré négatif, un travailleur peut contracter la maladie et contribuer à une éclosion.

« Depuis le début de la pandémie, nous avons que 54 éclosions confirmées depuis le début de la pandémie. Ces éclosions ne sont pas nécessairement toutes en milieu de travail. Ça indique que quelque chose fonctionne dans notre façon de faire. On a des milliers de travailleurs qui viennent d'autres régions, mais nos employeurs arrivent à contrôler les transmissions dans les milieux de travail. 

- Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil en santé publique de l'Abitibi-Témiscamingue

L'autre élément qui peut prévenir la transmission du virus, ce sont les différentes mesures sanitaires et non un test de dépistage.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus