Pensionnats autochtones : la promesse de Bethany Stewart

Bethany Stewart, candidate néo-démocrate dans le comté Abitibi-Témiscamingue, lors de sa visite à Rouyn-Noranda.

À Ottawa, un gouvernement néo-démocrate rendrait publics les documents quant aux pensionnats autochtones.

Ces derniers mois, à plusieurs endroits au pays, des centaines et des centaines de restants humains d'enfants vivant dans les pensionnats ont été déterrés.

Le NPD et sa candidate dans la circonscription Abitibi-Témiscamingue, Bethany Stewart, veulent travailler de concert avec les Premières Nations afin de procéder à des fouilles sur les différents sites, y compris celui de St-Marc-de-Figuery, dans notre région.

Bethany Stewart est elle-même une survivante du Millenium Scoop, un terme qui désigne les enfants qui sont coupés de leur famille et de leur culture lorsqu'ils passent par le système de santé.

« Beaucoup de personnes pensent que les pensionnats sont terminés. Ce n'est pas vrai. Maintenant, c'est sous la forme de child welfare. Les personnes autochtones devraient avoir le contrôle de leur propre famille. Le Canada ne devrait pas avoir le droit de décider ce qu'il arrive aux enfants autochtones. Ce n'est pas terminé. »

- Bethany Stewart, candidate du NPD dans Abitibi-Témiscamingue

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus