Peu d'écarts de conduite envers les arbitres au baseball en région

Baseball

Les écarts de conduite envers les arbitres se font rares sur les terrains de baseball de l'Abitibi-Témiscamingue.

Ça ne semble pas être le cas partout dans la province puisque Baseball Québec affirme voir de plus en plus de gestes comme des insultes, des menaces et même quelques cas d'agressions physiques dirigés vers les officiels.

Chez nous, les évènements de ce genre sont des cas isolés qui arrivent à peu d'occasions.

Selon Martin Lecomte, président du Baseball mineur de Val-d'Or, il y a une façon d'expliquer à un jeune qui arbitre qu'il a fait une erreur dans le respect.

«C'est de l'apprentissage. Si un officiel prend une mauvaise décision, n'allez pas le réprimander tout de suite. Attendez que la manche finisse et allez parler avec lui. Ils vont peut-être réaliser leur erreur et c'est normal qu'il en fasse, ils sont là pour apprendre. De cette manière, le jeune va vouloir continuer à arbitrer à la place d'avoir hâte que le match finisse pour pouvoir partir.»

Dans plusieurs sports, les arbitres se font de plus en plus rares et le baseball ne fait pas exception.

«L'important c'est que les jeunes jouent. Sans officiels, on n'a pas de matchs ou c'est toi l'adulte qui devra le faire. On a un problème d'arbitres, surtout que la plupart sont sur le marché du travail. Le peu d'arbitres qu'on a, on doit les garder.»

-Martin Lecomte, président du Baseball mineur de Val-d'Or

D'ailleurs, la saison de baseball se déroule bien jusqu'à maintenant en région alors que les mesures sanitaires permettent de jouer des matchs comme à l'habitude.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus