Piste d'athlétisme de La Sarre : le Comité dépose son projet

La piste d'athlétisme à La Sarre est désuète.

Le gouvernement provincial pourrait finalement financer la réfection de la piste d'athlétisme de La Sarre jusqu'à hauteur de 66% du coût total de la facture. Le Comité de relance de la piste d'athlétisme et du site multisport de La Sarre a déposé une demande d'aide financière au gouvernement de François Legault dans le cadre du Programme aux infrastructures récréatives et sportives.

En janvier, on rapportait que la Commission scolaire du Lac-Abitibi, un partenaire majeur de l'organisme, ne pouvait plus profiter de ce programme puisque les normes gouvernementales ont changé cette année.

Toutefois, rien n'a empêché le Comité de déposer le tout le 20 février. Oui, les Commissions scolaires ne peuvent plus déposer, mais les organismes à but non lucratif ainsi que les municipalités, eux, y ont toujours accès.

« On s'est demandé ce qu'on allait faire. On s'est retroussé les manches. On s'est dit qu'en étant un organisme à but non lucratif légalement incorporé, on est éligible pour le programme. Finalement, on y est arrivé puisque tous nos documents, estimations et études étaient prêts. Il manque juste le financement du gouvernement du Québec pour faire avancer le projet. »

-Gilles Rochette, vice-président du Comité de relance de la piste d'athlétisme et du site multisport de La Sarre

Par ailleurs, le coût total du projet est revu à la hausse. Il grimpe de 2 M$ à 2,4 M$. Les 400 000$ supplémentaires serviront à installer des estrades et concevoir un chalet dans lequel se retrouveraient des toilettes.

Croquis du projet de relance de la piste d'athlétisme de La Sarre, tiré de l'animation réalisée par Éric Godbout

Voici un croquis du projet de relance de la piste d'athlétisme de La Sarre, tiré de l'animation réalisée par Éric Godbout.

Les travaux de réfection pourraient débuter à l'automne 2021 avant de se conclure en 2022, si Québec décide d'investir et qu'aucun pépin ne survient lors de la réalisation du projet.

Rappelons que la CAQ a refusé d'injecter des sommes dans ce projet, l'an passé.