Québec accorde 584 places en CPE à l'Abitibi-Témiscamingue

Le gouvernement du Québec débloque en Abitibi-Témiscamingue 584 places en services de garde. Dans la région, ce sont huit projets qui pourront aller de l'avant.

Ça représente une hausse de 76 places, alors que le gouvernement en a promis 508 chez nous, en octobre 2020.

L'Abitibi-Témiscamingue est l'une des régions où le déficit est le plus important, soutient Mathieu Lacombe, ministre de la Famille.

Il juge qu'avec ces 584 places supplémentaires, un équilibre pourrait être atteint en Abitibi-Témiscamingue dans un horizon de deux ans.

Le gouvernement du Québec débloque en Abitibi-Témiscamingue 584 places en services de garde. Dans la région, ce sont huit projets qui pourront aller de l'avant.

Ça représente une hausse de 76 places, alors que le gouvernement en a promis 508 chez nous, en octobre 2020.

L'Abitibi-Témiscamingue est l'une des régions où le déficit est le plus important, soutient Mathieu Lacombe, ministre de la Famille.

Il juge qu'avec ces 584 places supplémentaires, un équilibre pourrait être atteint en Abitibi-Témiscamingue dans un horizon de deux ans.

« Ces 584 places s'ajoutent aux places qui sont actuellement en développement. Il y a d'autres projets qui totalisent plus d'une centaine de places. À terme, on sera capable de tendre vers un équilibre. Cet automne, si on constate qui manque encore des places dans nos projections, on va annoncer de nouvelles places. L'objectif, je vous le dis, est que chaque enfant puisse avoir une place en Abitibi-Témiscamingue. »

- Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Québec est optimiste devant l'idée que ces places subventionnées soient créées à l'intérieur d'un délai de deux ans. C'est maintenant ce que demande le gouvernement aux promoteurs.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus