Québec invité à étudier le regroupement du Témiscamingue

L'Hôtel de Ville de Ville-Marie, l'édifice Gérard Caron

Au Témiscamingue, Duhamel-Ouest, Fabre, Ville-Marie et Lorrainville interpellent le ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH).

Les quatre municipalités adoptent à l'unanimité une résolution pour que le MAMH réalise une étude sur les possibilités d'un regroupement municipal.

Le mois dernier, les résultats d'une première étude portée par la Ville de Ville-Marie ont été publiés. Son réalisateur, le consultant Arnaud Warolin, remarque la présence d'une iniquité fiscale au Témiscamingue et il recommande la modification de l'actuel modèle actuel, que ce soit par le regroupement de municipalités, des ententes municipales ou des régies.

« [Le but de] l'étude est vraiment pour voir quels seraient les impacts du regroupement, les avantages et les désavantages qu'il pourrait avoir. Suite à l'étude que Ville-Marie a faite avec Duhamel-Ouest, nous croyons qu'il faut en réaliser une autre plus large. »

- Jean-François Trahan, co-porte-parole du Comité pour le Regroupement Centre du Témiscamingue

Dans les prochains mois, le Comité pour le Regroupement Centre du Témiscamingue travaillera sur un plan stratégique et de communication pour la population. En septembre, une séance d'information est prévue afin d'informer les citoyens sur les enjeux et le processus.

Rappelons que même si Duhamel-Ouest est intéressée par l'élaboration d'une étude supplémentaire réalisée par le gouvernement du Québec, la municipalité s'oppose devant l'idée de se regrouper seulement avec Ville-Marie. Le maire Guy Abel et son équipe seraient toutefois ouverts à s'allier avec plusieurs municipalités.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus