Québec octroie 3 M$, l'aide d'Ottawa se fait attendre

Agora des arts de Rouyn-Noranda

Comme prévu, le gouvernement du Québec octroie 3 M$ à l'Agora des arts de Rouyn-Noranda. Cette enveloppe additionnelle, qui découle d'un processus de majoration, permet à l'organisation de rêver à la rénovation du bâtiment.

Sans cette aide, il aurait été difficile pour la direction de surmonter les astronomiques appels d'offres causés par une surchauffe du marché, dû à la pandémie. Maintenant, pour que le projet d'environ 14 M$ puisse se réaliser, Ottawa doit faire la même chose que son homologue québécois.

« On est en attente, mais je pense qu'il y a une bonne oreille. On est en contact avec le bureau du ministre [Steven] Guilbault. La ligne est ouverte. Ça fait longtemps qu'on échange sur le dossier. On arrivait à la phase terminale, mais COVID-19, situation pandémique, les appels d'offres ont dérapé et une demande de majoration s'en est suivi. Ce n'est pas une surprise au niveau du monde politique. Presque tous les projets supportés par les gouvernements arrivent au même endroit, soit la difficulté de boucler les budgets. »

- Réal Beauchamp, directeur général de l'Agora des arts de Rouyn-Noranda


Ottawa devra se décider d'ici le 28 octobre, date butoir pour signer le contrat avec le plus bas soumissionnaire, sans quoi le dossier reviendra à la case départ.

La cure de rajeunissement de l'Agora des arts comprend notamment l'agrandissement de l'accueil et le retrait de l'escalier extérieur.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus