Réforme en immigration : des impacts ici

Bâtiment principal Cégep Abitibi Rouyn

La réforme de l'immigration proposée par Québec fait beaucoup réagir régionalement.

Cette semaine, le gouvernement Legault a fait marche arrière en offrant un droit acquis aux étudiants étrangers qui sont déjà ici. Par contre, il n'est pas question d'abandonner les changements au Programme de l'expérience québécoise pour pallier à la pénurie de main-d'oeuvre.

D'abord, le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue estime que ce changement affecterait l'attractivité du Québec et de l'Abitibi-Témiscamingue à l'international.

« Pour les prochaines actions de recrutement, nous devrons ajuster l'information qu'on va transmettre aux personnes intéressées à venir étudier dans nos collèges pour certains programmes. Ça peut changer la donne dans leur choix d'étude, mais également dans leur choix de venir étudier au Québec. »

-Kathleen Slobodian, directrice des affaires et des communications au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

De son côté, la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda (CCIRN) se positionne contre cette réforme gouvernementale.