Relancer l'économie québécoise avec un projet de serres

Serre

La MRC de la Vallée-de-l'Or a identifié son dossier prioritaire en vue d'accélérer la relance économique québécoise. C'est à la demande du gouvernement Legault.

Sur le dessus de la pile se retrouve la mise sur pied de serres grâce au Parc thermique de Senneterre. C'est un projet qui a pour but d'utiliser la vapeur de chez Boralex créée par l'utilisation de l'eau chaude pour construire des serres de fruits et légumes afin de développer une alimentation de proximité et fournir de grands fournisseurs comme Sobeys ou Metro.

« On pense que c'est le projet le plus à jour en ce moment avec ce que le gouvernement fait. Le gouvernement Legault a demandé à ce qu'on revoie notre alimentation, notre importation de nourriture. Le développement de ces serres s'inscrit directement en lien avec la demande du premier ministre. On pourrait alimenter d'autres régions et pas seulement la nôtre. Au contraire, on voit plus grand que ça pour perdurer dans le temps. »

-Martin Ferron, préfet de la MRC de la Vallée-de-l'Or

Les autres MRC de la région sont aussi invitées à cibler un projet innovant et structurant afin d'accélérer la relance économique. À la fin, seulement trois dossiers régionaux seront déposés au gouvernement et ce sera à la Conférence des préfets de l'Abitibi-Témiscamingue dont le président est Martin Ferron de trancher.

Par ailleurs, deux autres projets sont jugés importants par la MRCVO sur son territoire. Il s'agit de la troisième phase de développement du Centre de transit minier nordique (CTMN) situé à Val-d'Or ainsi que la création d'une zone de transbordement ferroviaire à Senneterre.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus