Un nouveau défi qui est réfléchi pour Jean-Marc Belzile

Jean-Marc Belzile

Le moment était venu pour Jean-Marc Belzile de se lancer en politique municipale.

Journaliste depuis plus de 13 ans en Abitibi-Témiscamingue, notamment chez Énergie Abitibi, Jean-Marc Belzile, tentera de briguer la mairie de Rouyn-Noranda. Il assure que ce nouveau défi est réfléchi.

« J'ai souvent eu cette réflexion, de peut-être faire de la politique à l'approche de ma retraite. Ça a évolué dans ma tête. J'ai des convictions, mais je devais toujours les cacher. J'avais cette impression en étant journaliste. C'était devenu lourd. Mes enfants avaient envie de participer à ces événements où on tente de faire une différence pour notre communauté, mais malheureusement, je ne pouvais jamais y assister. »

- Jean-Marc Belzile, candidat à la mairie

Sa carrière journalistique pourrait jouer en sa faveur, admet-il.

« Pour moi, c'est un avantage évident. J'ai des contacts dans tous les milieux. Je connais des gens ou je connais des gens qui connaissent des gens. C'est un peu la personne que je suis. J'ai toujours été une personne qui prend tous les points de vue. C'était mon travail de journaliste d'aller consulter tout le monde. Ça va être une force, parce que ce n'est pas Jean-Marc Belzile qui va arriver avec la solution miracle pour Rouyn-Noranda. C'est comme ça, vraiment, qu'on va réussir à prendre des décisions éclairées, tout le monde ensemble. »

- Jean-Marc Belzile

Comme on dit souvent, la pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre.

« Ce qui est particulier, mon grand-père porte mon nom. Il a été maire de Petit-Saguenay. On m'a dit que c'était quelqu'un qui me ressemblait beaucoup, qui avait des convictions et qui avait envie de faire avancer sa communauté. Malheureusement, il est décédé beaucoup trop tôt. »

- Jean-Marc Belzile

Les élections municipales se déclencheront en novembre.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus