Un pas de côté pour mieux avancer

Dyllan Gill

Le futur des Huskies de Rouyn-Noranda est rose. La meute s'est départie de quelques joueurs lors des dernières fêtes pour mettre en banque des sélections au repêchage.

Dans les trois prochaines années, Rouyn-Noranda misera respectivement sur sept, huit et neuf choix dans les cinq premières rondes.

Qui plus est, cet été, les Huskies vont bénéficier de deux sélections de première ronde qui devraient se situer dans le top 12.

« On a beaucoup de choix au repêchage. On a beaucoup d'assets comme on dit dans le monde du hockey. C'est très positif pour le futur. Avec notre groupe de 17 ans et tous nos assets, je pense qu'on est très bien positionné. »

- Marc-André Bourdon, directeur général de l'organisation

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus