Un premier camp sportif régional pour les personnes handicapées

basket

Chez plusieurs personnes en situation de handicap en Abitibi-Témiscamingue, la pratique de certains sports n'est pas comblée.

C'est ce que remarque l'Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue (ARLPHAT). L'organisation, en collaboration avec Parasports Québec, veut changer la donne.

Pour une première fois dans la région, les personnes handicapées pourront essayer leurs sports favoris, l'instant d'un camp, aujourd'hui et demain.

L'événement se déroule au Centre multisport Fournier et le goalball, le vélo à main, la boccia ainsi que le tennis, le basket-ball et le soccer en fauteuil roulant seront à l'essai.

« Ce n'est pas beaucoup connu. Le faire essayer ça aux gens va peut-être nous aider à développer. C'est notre but. Ça va prendre des partenaires, un peu comme on a fait en Abitibi-Ouest avec le hockey luge. C'est certain que le matériel coûte très cher. On va essayer le plus de sports possible. On verra ensuite l'engouement. »

- Karine Labrie, directrice générale de l'Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue

Ce camp est aussi ouvert à l'entourage et aux professionnels qui assistent les personnes handicapées. Environ 60 participants sont attendus.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus