Une 3e vague déferle sur l'Abitibi-Témiscamingue

COVID-19

Bien installée ailleurs au Québec, il y a bel et bien une 3e vague de COVID-19 qui fait rage en Abitibi-Témiscamingue.

C'est ce que juge la Santé publique régionale qui se fait rassurante, alors qu'elle est relativement maitrisée. Le message que veut envoyer aujourd'hui la Santé publique, c'est de limiter plus que jamais les rassemblements et les contacts sociaux.

« Ça peut aller vite. On peut même se comparer à d'autres régions qui, il y a deux semaines, étaient comme nous, au palier orange, mais qui aujourd'hui, vont se retrouver avec des mesures de reconfinement importantes. On ne souhaite pas ces mesures dans notre région. Mais, on n'est pas à l'abri de ça à partir du moment où nous aussi on se voit imposer différentes mesures du palier rouge ou même des mesures supplémentaires. »

- Caroline Roy, PDG du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue

Avec les nombreuses mesures qui diffèrent d'un palier à l'autre, la Santé publique comprend que certains citoyens soient confus. Ce qu’il faut retenir, c'est que les rassemblements intérieurs ou extérieurs sur un terrain privé sont interdits.

Ce qui est autorisé, ce sont les activités extérieures, à condition qu'elles soient dans des lieux publics comme les parcs. Un maximum de 12 personnes est permis, mais les mesures sanitaires, notamment la distanciation physique, se doivent d'être respectées.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus