Val-d'Or présente Novinor Innovation à un député caquiste

Après Rouyn-Noranda la semaine dernière, c'est désormais au tour de Val-d'Or de déposer au gouvernement du Québec un projet de zone d'innovation.

L'idée est de regrouper dans un territoire géographique délimité des chercheurs, des donneurs d'ordres et des entrepreneurs, afin de mettre en valeur les ressources naturelles en milieu nordique boréal pour qu'ultimement, des talents émergent et que les entreprises puissent atteindre la compétitivité.

Val-d'Or a profité de la présence dans la région de Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre François Legault, pour présenter son projet de zone d'innovation.

Ce projet de zone d'innovation, désormais intitulé Novinor Innovation, a pour but de faire rayonner et dynamiser la Ville de Val-d'Or, grâce à des activités de formation, de recherche, de réseautage et de développement.

Des chercheurs, des donneurs d'ordres et des entrepreneurs seraient regroupés à proximité du parc aéroportuaire afin de mettre en valeur les ressources naturelles en milieu nordique boréal pour qu'ultimement, des talents émergent et que les entreprises puissent atteindre la compétitivité.

« M. Martel est le père des zones d'innovation au niveau du gouvernement Legault. Je pense qu'il était agréablement surpris. C'est une rencontre très fructueuse. On a validé les intentions et les attentes du gouvernement face aux zones d'innovation. Je pense qu'on a répondu aux attentes. »

- Jean-Yves Poitras, Commissaire industriel à la Corporation de développement industriel de Val-d’Or

Lors des six derniers mois, différents partenaires ont travaillé à l'optimisation de la documentation déposée le 31 mars 2021. Des travaux d'infrastructures sont déjà en cours dans l'espoir de construire un premier bâtiment au printemps 2023.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus