Victime d'un accident, elle presse le MTQ d'agir

Une mère monoparentale de trois enfants souhaite sensibiliser la population et les acteurs politiques quant à l'intersection de la rue Saguenay, du chemin St-Luc et de l'avenue du Zinc à Rouyn-Noranda. Vendredi dernier, Jamie-Lee McPeake et deux de ses enfants ont eu la peur de leur vie. C'est vers 16h50 que le véhicule de Jamie-Lee McPeake a été frappé par une autre voiture à cette intersection, basculant sur le toit. Heureusement, les enfants s'en sont tirés indemnes. La mère a subi que quelques blessures mineures.

Une mère monoparentale de trois enfants souhaite sensibiliser la population et les acteurs politiques quant à l'intersection de la rue Saguenay, du chemin St-Luc et de l'avenue du Zinc à Rouyn-Noranda.

Vendredi dernier, Jamie-Lee McPeake et deux de ses enfants ont eu la peur de leur vie. C'est vers 16h50 que le véhicule de Jamie-Lee McPeake a été frappé par une autre voiture à cette intersection, basculant sur le toit. Heureusement, les enfants s'en sont tirés indemnes. La mère n'a subi que quelques blessures mineures.

Gracieuseté - Jamie-Lee McPeake et ses trois filles.

Le problème pour la Rouynorandienne et tous les autres résidents du chemin St-Luc et de l'avenue du Zinc est que rejoindre la rue Saguenay est excessivement dangereux puisque nombreux sont les automobilistes qui ne respectent pas la limite de vitesse de la rue Saguenay imposée à 70km/h, et ce, tout en brûlant les feux de circulation.

La publication Facebook de la mère monoparentale dans laquelle elle raconte son histoire a été partagée à 448 reprises au moment de mettre sous presse. Jamie-Lee McPeake n'est certainement pas la première, mais souhaite être la dernière.

« J'ai fait ma publication pour sensibiliser les gens et mettre de la pression au ministère des Transports pour qu'il règle cette problématique. En tant que résident de Rouyn-Noranda, la Ville peut nous appuyer et mettre des moyens de pression. Depuis que j'habite ici, j'ai vu de mes yeux quatre accidents en même pas deux ans. Ça, c'est sans compter tous ceux que je n'ai pas vus. »

- Jamie-Lee McPeake

Pour remédier à cette problématique, Jamie-Lee McPeake aimerait que les automobilistes puissent avoir un droit de passage vers la gauche pour s'engager sur la rue Saguenay grâce à un feu clignotant vert. Selon elle, revoir à la baisse la limite de vitesse et l'installation d'affiches pour indiquer aux automobilistes de ralentir seraient aussi des options à considérer.

La Ville de Rouyn-Noranda a refusé notre demande d'entrevue, expliquant que ce n'est pas à la Ville de répondre à nos questions, mais bien au ministère des Transports.

Infolettre ÉNERGIE 102.7

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus