Rap keb en bref : 30 juillet 2019

Kaytranada (tirée de la page Facebook de l’artiste), Flawless Gretzky (tirée de la page Facebook de l’artiste) et High Klassified (crédit :Visually Tasteful)

Tour d’horizon de ce qui a marqué le rap keb dans la dernière semaine.

 

Du rap keb à Osheaga

L’une des fins de semaine les plus attendues de l’année au Québec est à nos portes. Et le mercure s’annonce déjà suintant au parc Jean-Drapeau pour accueillir quelques-uns des musiciens les plus renommés de leur catégorie, que ce soit Childish Gambino, Flume, The Chemical Brothers ou Tame Impala. Comme c’est le cas depuis plusieurs années, Osheaga laisse une place de choix au hip-hop québécois. On pourra notamment y voir la coqueluche FouKi, la révélation Naya Ali, le septuor qui a remporté les Francouvertes O.G.B et notre producteur le plus acclamé à l’international Kaytranada.

 

Kirouac et Vendou mettent Willygram sur la mappe

De nouveaux talents se dévoilent chaque semaine sur la planète rap keb. Cette fois, ce sont les rappeurs Kirouac et Vendou (deux membres clés du méga collectif La Fourmilière) qui nous présentent un nom qui nous était inconnu : Willygram. Funky à souhait, Sur la map tombe à point en ce milieu de saison chaude.

 

Flawless Gretzky donne un second souffle à son album

Les derniers mois n’ont pas été de tout repos pour Flawless Gretzky, rappeur québécois qu’on avait découvert en 2017 avec la mixtape H.I.M. History in the Making, réalisée par nul autre que VNCE Carter de Dead Obies. Après avoir brisé ses conditions de libération conditionnelle, l’artiste a enregistré un album en cavale, On da Run, à l’été 2018, mais a dû aller terminer sa sentence au pénitencier durant l’hiver. Décidé à donner une meilleure promotion à son opus, il profite de son retour dans la société pour en proposer une version remasterisée, en ligne sur les plateformes numériques depuis vendredi dernier

 

Le rap céleste d’Astralopithèque 

Voilà l’une des belles surprises de l’été. Formé des rappeurs Papi et Edai, et du producteur Eius Echo, qu’on avait entendus sur Dégèle et Dur comme faire (deux projets lancés plus tôt cette année), Astralopithèque s’offre un premier projet très singulier, où se combinent  confessions célestes et réflexions philosophiques.

 

High Klassified reprend Eli Rose

Digne représentant de la scène des beatmakers de la Rive-Nord de Montréal, High Klassified ne déçoit jamais, et il le prouve une fois de plus avec ce remix de Tôt ou tard, pièce de la chanteuse pop montréalaise Eli Rose, qui s’apprête à lancer son premier album sous le label Barclay Canada.

 

Joce et Baggies en robe de chambre

Joce ne chôme pas cette année. Multipliant les singles depuis le début de l’année, le rappeur originaire de la Rive-Sud de Montréal prépare actuellement la sortie du projet Rap de robe de chambre. Il nous en dévoile un premier extrait, Défend ce tissu, en collaboration avec son collègue des 13 Salopards, Baggies.

 

Le retour de Pretty City 

Révélé aux côtés de Lost il y a un an, le rappeur Pretty City (ex-Young Troy) rapplique avec Cash Bag, cette fois en collaboration avec White-B, notre artiste du mois de juillet.