iheartradio

Martin Champoux Chambre communes 2021-min

Martin Champoux déplore la décision du gouvernement fédéral de participer à la contestation judiciaire de la loi 21.

Le ministre de la Justice du Canada, David Lametti, a annoncé hier (mercredi) la volonté du gouvernement Trudeau de prendre part à la contestation de la loi sur la laïcité de l'État lorsqu'elle sera traitée à la Cour suprême. Le député de Drummond estime que cette démarche est une attaque en règle contre les choix de société démocratique de la nation québécoise.

Le débat a été entamé il y a longtemps au Québec, notamment avec la commission Bouchard-Tayloy il y a 15 ans qui recommandait l'interdiction du port de signes religieux pour les représentants de l'État en position d'autorité. 

"Au Québec, le débat sur la loi 21 a été fait et refait, la nation québécoise est rendue ailleurs. En s'y attaquant, ce que le gouvernement Trudeau déclare, c'est que peu importe les choix démocratiques des Québécois, c'est le fédéral qui s'arroge le dernier mot et qui déterminera à la place du Québec l'aménagement de sa propre vie publique. Le Bloc Québécois va résister de toutes ses forces contre cette tentative fédérale de mettre en tutelle la démocratie québécoise."

- Martin Champoux, député de Drummond