iheartradio

COVID-19-39

La Mauricie et le Centre-du-Québec sont passés hier de 650 travailleurs de la santé retirés pour avoir contracté la Covid ou avoir été en contact étroit avec quelqu'un qui est infecté, à plus de 700 employés.

 

Le CIUSSS MCQ prend les grands moyens pour éviter des ruptures de services. La direction rappelle au boulot des employés en vacances ou en congé sans solde. On demande aussi au gens à temps partiel de rentrer à temps plein, notamment dans les secteurs du dépistage, de la vaccination, à l'urgence, dans les CHSLD et à la DPJ.

 


« L'application d'un arrêté ministériel est vraiment une mesure de dernier recours. Au préalable, nous réorganisons le travail, nous effectuons du délestage de service. Nous faisons d'abord appel au volontariat pour du temps supplémentaire visant à combler des quarts de travail. Devant le manque de personnel important et bien que des efforts constants sont effectués pour combler les quarts de travail, la situation actuelle est critique et les services essentiels à la population sont menacés. »

Communiqué du CIUSSS-MCQ

 

Avec les cas qui augmentent, le CIUSSS compte aussi sur les candidatures reçues via la plateforme «Je contribue» pour donner un coup de pouce au réseau. 

 

« Au cours des derniers jours, nous avons reçu plus de 1 300 candidatures via «Je contribue» et des démarches sont en cours pour pouvoir intégrer des renforts le plus rapidement possible. »

Communiqué du CIUSSS-MCQ

 

Pour le moment, la direction régionale n'a pas recours au rappel des personnes infectées asymptomatiques comme ce sera le cas à certains endroits dans la province. Les conditions de ces rappels n'ont pas été entièrement dévoilées par le ministre de la Santé Christian Dubé, mais il a précisé que les directives pourront s'appliquer à tous les travailleurs essentiels. Québec doit faire connaitre les détails de cette politique au cours des prochains jours.
 

Québec accélère par ailleurs la vaccination en permettant dès mettant à de nouveaux groupes prioritaires, dont le personnel en milieu scolaire, de prendre rendez-vous pour une 3e dose. Le plan de vaccination des prochaines semaines a aussi été dévoilé. Encore une fois, ce sera fait par tranche d'âge à compter du 4 janvier. Des catégories s'ajoutent aux 2 ou 3 jours, si bien qu'à la fin de janvier, toutes les personnes de 18 ans et plus pourront prendre rendez-vous.