La nouvelle députée de Rimouski Maïté Blanchette-Vézina (Archives Noovo Info)

La Coalition Avenir Québec ajoute 5 circonscriptions dans l'Est du Québec. 

La CAQ remporte Rimouski, Bonaventure, Gaspé ainsi que René-Lévesque et Duplessis sur la Côte-Nord.

Des victoires qui s'ajoutent à celle de Rivière-du-Loup-Témiscouata qui est représenté par la CAQ depuis 2018.

Seuls Pascal Bérubé dans Matane-Matapédia et Joël Arseneau aux Îles-de-la-Madeleine ont réussir à conserver leur siège pour le Parti québécois.

À lire égalementÉlections Québec 2022: les résultats en détails

Rimouski

Dans Rimouski, Maïté Blanchette-Vézina remporte ce qui était un château-fort péquiste depuis 1994 avec une priorité de plus de 4 200 votes. 

La nouvelle députée de la CAQ a obtenu plus de 41 % des voies comparativement à 28 % pour Samuel Ouellet du PQ et 21 % pour Carol-Ann Kack de Québec Solidaire.

«Je suis quelqu'un qui parle haut et fort, qui est tout à fait capable de porter notre voix. Je l'ai fait avant d'être élue ce soir comme mairesse de Sainte-Luce. Je vais continuer de le faire puisque je veux que notre voix soit entendue», a affirmé Mme Blanchette-Vézina. 

À l'inverse, la déception est compréhensible pour le péquiste Samuel Ouellet

«C'est certain que les électeurs ont parlé, vous savez la démocratie c'est ça la beauté, c'est les gens qui décident et je respecte cette décision là. Félicitations à madame Blanchette-Vézina», a souligné M. Ouellet.

Matane-Matapédia

Dans Matane Matapédia, la popularité de Pascal Bérubé n'a pas diminué et il obtient un 6ème mandat consécutif.

Le député péquiste a obtenu 67 % des voix et une priorité de près de 15 000 votes.

Monsieur Bérubé a préféré parler des électeurs de son comté plutôt que d'analyser la soirée difficile du Parti québécois.

«Je viens d'hériter d'un autre mandat de 4 ans. C'est une grande responsabilité d'être député d'une circonscription de 45 municipalités, c'est vraiment énorme. Les enjeux sont importants et je veux d'abord défendre ma région et en faire la promotion sans relâche avec les moyens à ma disposition», affirme Pascal Bérubé.

À lire également :