Les besoins de main-d’œuvre sont importants au CISSS du Bas-Saint-Laurent et la coordonnatrice aux ressources humaines, Cathy Pelletier, croit que l’octroi de ces bourses permettra de réduire la pression. (Noovo Info)

Une nouvelle cohorte d’infirmières auxiliaires accélérée sera lancée le 24 août au Centre de formation professionnelle de Rimouski-Neigette.

Un total de 22 bourses de 20 000 $ sont disponibles pour le DEP de 15 mois assorti d’une garantie d’emploi de deux ans au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Même s’il s’agit d’une formation accélérée, le directeur adjoint au CFP de Rimouski, Jérôme Gagné, assure que les apprentissages demeurent les mêmes que dans la cohorte régulière qui s’échelonne sur 20 mois. « On parle de 1800 heures d’enseignement. C’est le même programme, mais on coupe des congés, l’été ils sont aux études, on laisse un congé à Noël, mais sinon ils filent en 15 mois au lieu de 20, mais on donne le même nombre d’heures. »

Les demandes d’admission sont possibles jusqu’au 12 août.

Les besoins de main-d’œuvre sont importants au CISSS du Bas-Saint-Laurent et la coordonnatrice aux ressources humaines, Cathy Pelletier, croit que l’octroi de ces bourses permettra de réduire la pression.

« Je ne peux pas dire que c’est suffisant, mais ça va couvrir une bonne proportion des besoins que nous avons actuellement. Mais c’est sûr que nos besoins sont grandissants avec les retraites, les congés de maternité, les congés de maladie, mais ça va donner un super bon coup de main. Il y a aussi les cohortes régulières qui sont encore offertes. »

Cathy Pelletier, coordonnatrice aux ressources humaines au CISSS du Bas-Saint-Laurent

La première cohorte du programme accéléré lancée le 14 mars dernier à Rimouski, Matane et Rivière-du-Loup permettra l’embauche de 38 finissants et finissantes qui termineront leur formation en juin 2023.