(CTV Montreal/Pedro Querido)

Le jeune cinéaste montréalais accusé d'avoir tué sa mère dans un logement du quartier Centre-Sud en janvier était de retour en Cour jeudi avant-midi.

Emmanuel Gendron-Tardif a été déclaré apte à comparaître.

Une évaluation psychiatrique avait conclu le contraire, il y a un mois, en raison de ses problèmes de santé mentale.

À lire également :

Une ordonnance de non-publication nous empêche toutefois de révéler les détails entourant son dossier.

Le présumé meurtrier de 28 ans demeurera détenu à l'Institut Philippe-Pinel en attendant la suite des procédures judiciaires prévues en mai prochain.

La victime, Lysane Gendron, 61 ans, occupait le poste de directrice adjointe au département de la culture à la Ville de Laval. Plusieurs personnes du milieu municipal ont témoigné de son parcours à Noovo Info.