(Jonathan Ernst / The Associated Press)

Le secrétaire d'État américain a exhorté une fois de plus l'Inde à aider le Canada à faire progresser l'enquête sur le meurtre de Hardeep Singh Nijjar en Colombie-Britannique, en juin dernier.

Antony Blinken estime qu'il est très important que l'Inde collabore avec Ottawa afin que cette enquête policière puisse continuer à progresser.

M. Blinken a formulé ces commentaires vendredi après des rencontres à New Delhi avec le premier ministre Narendra Modi et d'autres hauts responsables indiens.

Le secrétaire d'État américain plaide que l’Inde et le Canada sont deux amis proches et deux partenaires des États-Unis, et il souhaite que ce différend soit résolu le plus rapidement possible.

Hardeep Singh Nijjar, un militant sikh canadien qualifié depuis longtemps par New Delhi d'«extrémiste», a été tué par balle en juin dernier devant un temple sikh à Surrey, en Colombie-Britannique.

Trois mois plus tard, en septembre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a révélé en Chambre que selon des «allégations crédibles», des agents du gouvernement indien étaient impliqués dans l'assassinat.

 

«Ce sont deux de nos amis et partenaires les plus proches, et bien sûr, en tant qu'amis des deux, nous voulons les voir résoudre tous leurs différends ou litiges», a déclaré M. Blinken vendredi.

«Nous pensons qu'il est très important que l'Inde travaille avec le Canada sur son enquête et qu'ils trouvent un moyen de résoudre ce différend en coopérant. Mais cela implique vraiment que le Canada fasse avancer son enquête et que l'Inde travaille avec le Canada à ce sujet.»