Air Canada a annoncé mercredi qu’elle réduisait de façon «substantielle» l’horaire de ses vols prévus en juillet et en août en raison d’un manque de ressources. (Ryan Remiorz | La Presse canadienne)

Air Canada a annoncé mercredi qu’elle réduisait de façon «substantielle» l'horaire de ses vols prévus pour les mois de juillet et d'août afin de mettre de l'ordre dans le chaos actuel qui règne dans ses opérations à travers le pays.

Trois liaisons seront suspendues temporairement: Montréal-Pittsburgh, Baltimore-Kelowna, et Toronto-Fort McMurray.

Le président et chef de la direction de la compagnie aérienne, Michael Rousseau, a tenu à offrir ses excuses aux clients impactés, qui avaient déjà réservé leur vol et leur voyage cet été.

À lire également:

«Toutefois, en procédant aux annulations à l’avance, nous donnons le temps aux clients touchés d’examiner et de prendre d’autres dispositions, au lieu de voir leurs plans de voyage perturbés peu de temps avant ou pendant leur voyage avec peu de solutions de rechange disponibles», a-t-il déclaré dans une lettre transmise à sa clientèle.

M. Rousseau soutient que, malgré des embauches massives et rapides, la hausse des voyageurs «a créé une pression extraordinaire et imprévue» pour la compagnie aérienne, qui admet souffrir d’un manque de services à la clientèle.

Air Canada explique que ces annulations de vols permettront de «renforcer la résilience opérationnelle et à offrir d’autres options à ses clients» comme une politique flexible sur les modifications de réservations, de nouveaux outils d’autogestion des voyages, des améliorations des opérations aux aéroports et ajustement de l’horaire.

La compagnie aérienne soutient d’ailleurs qu’elle est bien consciente des enjeux actuels.

«Nous prenons des mesures à cet égard et nous sommes persuadés d’appliquer la bonne stratégie pour relever ces enjeux.»

Michael Rousseau a également demandé aux clients de faire preuve de patience, alors que les effets de ces mesures risquent de prendre un certain temps avant de faire effet «à mesure que l’industrie retrouvera sa fiabilité et sa robustesse d’avant pandémie».

Selon Data Wazo, 54 % des vols vers six grands aéroports canadiens n’ont pas respecté leur horaire au cours de la période de sept jours comprise entre le 22 et le 28 juin.

Quelque 38 % des vols ont été retardés, tandis que 16 % ont été tout simplement annulés.

«Au nom de toute l’équipe d’Air Canada, je vous présente mes sincères excuses pour les modifications que vous avez dû ou pourriez devoir apporter à votre plan de voyage dans ce contexte sans précédent», a conclu M. Rousseau.

Avec les informations de La Presse canadienne