(SPL)

Un enseignant de 38 ans, qui offrait divers services de tutorat chez des élèves, aurait commis un nombre important de crimes sexuels sur des personnes d’âge mineur au cours des dernières années, si bien que la police demande l’aide de la population, car on craint qu’il ait fait d’autres victimes.

Mathieu Bonneau, un homme de Québec qui a écrit plusieurs livres homoromantiques et qui a livré des conférences dans des écoles quant à son métier d’auteur, a été arrêté la semaine dernière concernant ces gestes et a comparu au palais de justice de Laval en début de semaine.

Bien qu’il habite à Québec, Mathieu Bonneau se serait adonné à des attouchements sexuels sur des personnes d’âge mineur lors de passages à Laval, selon ce que croit la police de Laval.

M. Bonneau fait actuellement face à cinq chefs d’accusation. Il est notamment accusé d’attouchements sexuels sur une personne âgée de moins de 16 ans et d’agressions sexuelles. L’accusé a été remis en liberté à la suite de sa comparution au tribunal, mais il doit respecter certaines conditions. M. Bonneau sera de retour en cour le 19 décembre prochain.

 

L'enquête est présentement menée par l’escouade des crimes sexuels de la police de Laval, car on croit qu’il aurait pu faire d’autres victimes, principalement à Québec, où il réside. La police ne précise pas dans quel contexte il aurait pu faire ses victimes.

Mathieu Bonneau à une formation d'enseignant préscolaire et primaire et offrait divers services de tutorat, comme de l'aide aux devoirs chez ses élèves, principalement dans les secteurs de Charlesbourg, Beauport et Saint-Émile, à Québec.

Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec (SQ), a été déployée.