Plagiat : Led Zeppelin a gain de cause dans l’affaire Stairway to Heaven

ledz

La saga Stairway to Heaven est maintenant officiellement terminée! La cour d’appel fédérale américaine a en effet validé lundi le précédant verdict innocentant Led Zeppelin dans cette cause de plagiat qui s’est retrouvée devant les tribunaux pour une première fois en 2014.

Le célèbre hit de Led Zeppelin sorti en 1971 était au centre d’une véritable bataille de droits d’auteur depuis maintenant six ans. En 2016, un jury de Los Angeles avait déclaré que Stairway to Heaven n’était pas une copie de Taurus, une pièce instrumentale composée en 1968 par le regretté Randy Wolfe et interprétée par le groupe Spirit.

Après plusieurs rebondissements, la Cour d'appel fédérale américaine avait toutefois déclaré en septembre 2018 que les erreurs commises par le juge lors du premier procès nécessitaient la tenue d'un nouveau procès, une décision immédiatement contestée par Jimmy Page et Robert Plant.

Comprenant pas moins de 54 pages, la plus récente décision des juges se base sur une loi régissant les droits d’auteurs datant de 1909. Celle-ci devrait même être déposée en Cour suprême, scellant cette affaire une fois pour toute!

Radio Artiste

Écoutez la musique de Led Zeppelin