Gala de l’ADISQ 2020 : l’année des Cowboys Fringants

coewb

Après avoir récolté trois Félix au Premier Gala de l’ADISQ mercredi dernier, Les Cowboys Fringants ont poursuivi sur leur lancée dimanche soir en raflant deux des plus prestigieux prix du 42e Gala de l’ADISQ, soit Groupe de l’année et Chanson de l’année pour L’Amérique pleure!

Animé pour une 15e fois par Louis-José Houde, ce grand rendez-vous annuel célébrant la musique québécoise se déroulait sans public (ou presque), en raison de la pandémie. Malgré tout, on a pu assister à de nombreuses performances musicales, dont celles de 2Frères, Bleu Jeans Bleu, Eli Rose, Evelyne Brochu, Isabelle Boulay, KNLO, Les Cowboys Fringants, Louis-Jean Cormier, Marc Dupré, Marie-Pierre Arthur, Matt Holubowski, Naya Ali et Pierre Lapointe.

Un grand total de 12 Félix ont été remis lors de cette cérémonie de plus de deux heures. Parmi les autres grands gagnants de la soirée, mentionnons Alexandra Stréliski et Émile Bilodeau qui ont respectivement été élus Interprète féminine et Interprète masculin de l’année. Eli Rose s’est pour sa part vu décerner le titre de Révélation de l’année.

Voici la liste complète des lauréats du 42e Gala de l’ADISQ :

Interprète masculin de l’année : Émile Bilodeau

Interprète féminine de l’année : Alexandra Stréliski

Groupe ou duo de l’année : Les Cowboys Fringants

Révélation de l’année : Eli Rose

Chanson de l’année : L’Amérique pleure - Les Cowboys Fringants

Album de l’année — Adulte contemporain : Quand la nuit tombe – Louis-Jean Cormier

Album de l’année — Folk : L’étrange pays – Jean Leloup

Album de l’année — Pop : Rien ne se perd – Marc Dupré

Album de l’année — Rap : Sainte-Foy - KNLO

Artiste autochtone de l’année : Elisapie

Auteur ou compositeur de l'année : Louis-Jean Cormier, Daniel Beaumont, Alan Côté et David Goudreault

Spectacle de l'année - Auteur, Compositeur, Interprète : Robert en Charleboisscope - Robert Charlebois

Rappelons que la 16e édition du Premier Gala de l’ADISQ était quant à elle animée par Pierre Lapointe. Les Cowboys Fringants y ont mérité deux Félix pour leur disque Les Antipodes (Album de l’année - Meilleur vendeur et Album de l’année - Rock), ainsi qu’un troisième pour le Vidéoclip de l’année (L’Amérique pleure).

C’est par ailleurs la deuxième fois que Les Cowboys Fringants remportent le Félix de la Chanson de l’année. Les étoiles filantes avait en effet permis à la populaire formation de décrocher ce prix en 2005.