TOP 10 : les chansons des Jeux olympiques les plus marquantes

céline

Après avoir été repoussés l’an dernier en raison de la pandémie, les Jeux olympiques de Tokyo s’ouvrent enfin aujourd’hui. Afin de souligner l’événement, voici 10 chansons officielles qui ont marqué l’histoire de la musique! 

 

Céline Dion – The Power of the Dream (Atlanta, 1996)

Écrite par David Foster, cette chanson on ne peut plus inspirante a convaincu les Américains de laisser une artiste québécoise chanter à « leurs » Jeux olympiques! Lors de la cérémonie d’ouverture, Céline a interprété The Power of the Dream accompagnée de l’Orchestre symphonique d’Atlanta et d’une grande chorale.

 

Gloria Estefan – Reach (Atlanta, 1996)

Tandis que Céline Dion interprétait la chanson d’ouverture des Jeux d’Atlanta, celle de clôture fut confiée à Gloria Estefan qui se remettait tout juste d’un accident de la route qui avait failli lui coûter la vie.

 

Whitney Houston – One Moment in Time (Séoul, 1988)

Véritable hymne au dépassement de soi, One Moment in Time a été propulsé au numéro 1 des palmarès internationaux grâce à la puissante et émouvante interprétation de Whitney Houston!

 

Estelle Sainte-Croix – Je t’aime (Montréal, 1976)

Âgé de seulement 15 ans, René Simard devait à l’origine interpréter Bienvenue à Montréal, la chanson officielle des Jeux de Montréal. Considérée comme « trop générique », celle-ci fut remplacée in extremis par Je t’aime et Estelle Ste-Croix fut choisie pour la chanter suite à un concours.

 

Freddie Mercury et Montserrat Caballé – Barcelona (Barcelone, 1992)

À l’origine, Freddie Mercury devait chanter en direct la chanson Barcelona. Décédé peu de temps avant les Olympiques, le leader de Queen nous avait toutefois légué une version interprétée en duo avec la chanteuse d’opéra Montserrat Caballé.

 

Nikki Yanofsky – I Believe (Vancouver, 2010)

Interprétée en anglais par Nikki Yanofsky, la chanson officielle des Jeux olympiques de Vancouver est rapidement devenue un grand succès radio partout au Canada.

 

Annie Villeneuve – J’imagine (Vancouver, 2010)

Pendant ce temps au Québec, Annie Villeneuve se démarquait grâce à la version francophone de la chanson I Believe!

 

Björk – Oceania (Athènes, 2004)

Co-écrite avec un poète islandais, Oceania évoque l’océan qui observe les humains évoluer sur Terre, sans races ni frontières. Un rêve encore plus grand que celui des athlètes aux Olympiques...

 

Muse – Survival (Londres, 2012)

En raison de ses paroles controversées, Survival a uniquement été interprétée à la cérémonie de clôture. On peut notamment y entendre les mots « Je ne pardonnerai pas, la vengeance sera mienne », un texte qui s’éloigne en effet de l’esprit des Jeux olympiques…

 

Tina Arena – The Flame (Sydney, 2000)

C’est Tina Arena, une chanteuse australienne d'origine sicilienne, qui fut choisie pour interpréter la chanson officielle des Jeux de Sydney en 2000, après avoir endossé le rôle d’Esméralda dans la version londonienne de la comédie musicale Notre-Dame de Paris.

Radio Artiste

Écoutez la musique de Céline Dion, Whitney Houston, Queen et Muse