75 mois d'emprisonnement pour l'ex-massothérapeute Patrick Chénard

Patrick Chénard fait son arrivée au Palais de Justice de Rimouski (Noovo Info)

L'ex-massothérapeute rimouskois Patrick Chénard écope d'une peine de 6 ans et 3 mois d'emprisonnement.

En janvier 2022, l'homme de 29 ans avait été reconnu coupable d'agressions sexuelles sur 10 victimes dont 2 étaient mineures au moment des faits en 2016, 2017 et 2018.

Vendredi matin, le juge Jules Berthelot a ordonné une peine de 75 mois de détention soit un total supérieur à la demande de la Couronne qui était de 6 ans.

Dans son jugement, le magistrat a pris en considération le nombre de victimes, le fait que 2 d'entre elles étaient mineures et que Patrick Chénard a piégé les femmes en prétextant une étude de la musique lors de massages thérapeutiques.

Jules Berthelot a aussi beaucoup insisté sur les conséquences des actions de Chénard sur la vie des victimes.

Elles souffrent notamment d'anxiété, de peur et de difficultés dans leur vie intime.

Pour le procureur de la Couronne, la décision du juge lance un message clair aux professionnels de la santé.

``Il était nécessaire que la peine lance un message très clair à la population et à toutes les personnes en situation de confiance ou d'autorité que ça ne se fait pas et que si c'est fait les peines seront sévères. `` 

Me Normand Morneau-Deschênes

Considérant la gravité des gestes, le nom de Patrick Chénard sera inscrit à vie au registre des délinquants sexuels. 

De son côté, la Défense rappelle que le verdict rendu en janvier est en procédure d'appel.

`` On fera l'analyse nécessaire pour voir si cette décision sera frappée d'appel ou non. ``

Me Caroline Bérubé