Entre période post-pandémique et inflation, le nouveau budget de la STM


La Société de transport de Montréal (STM) a dévoilé lundi son budget pour 2023, d’un montant total de 1,7 G$, et son Programme des immobilisations 2023-2032, qui prévoit des sommes de 20,4 G$. (Graham Hughes | La Presse canadienne)

La Société de transport de Montréal (STM) a dévoilé lundi son budget pour 2023, d’un montant total de 1,7 milliard de dollars (G$), et son Programme des immobilisations 2023-2032, qui prévoit des sommes de 20,4 G$.

L’organisation précise que ce nouveau budget a été conçu dans un «contexte économique difficile et une reprise d’achalandage plus lente que prévu», causé par les nouvelles habitudes provoquées par la pandémie, comme le télétravail et le travail en mode hybride, et par l’inflation.

Voyez le reportage de Lili Mercure dans la vidéo.

«Alors que la pandémie a transformé les besoins et habitudes de déplacement, notre cible est de maintenir un niveau service similaire à 2022, mais nous devons pour ce faire disposer de moyens supplémentaires, à la hauteur de cette ambition. Les mesures budgétaires prévues s’inscrivent dans notre volonté d’assurer une saine gestion tout en maintenant l’attractivité du transport collectif, en améliorant sa performance et en contribuant à sa pérennité», a déclaré Marie-Claude Léonard, directrice générale de la STM.

À lire également :

La société a ainsi un manque à gagner de 77,7 millions de $ (M$) pour l’exercice 2023. Elle planifie d’ailleurs enregistrer environ 3,4 millions de déplacements en 2023, ce qui représenterait une hausse de 15,6 % par rapport à 2022.

Une mesure pour le pont-tunnel

Afin de favoriser la mobilité durant les travaux sur le tunnel Louis-Hyppolite-La Fontaine, la STM ajoutera un train sur la ligne jaune.

Miser sur l’accès universel

La STM compte offrir de plus en plus de stations de métro accessibles à tous. Ainsi, des travaux d’accessibilité universelle devraient être menés sur 30 stations d’ici à 2025.

Plus d’autobus électriques

147 autobus électriques à grande autonomie devraient rejoindre la flotte de la société de transport dans le cadre de la stratégie d’électrification.

Plus de 20 G$ pour les 10 prochaines années

En marge de son budget 2023, la STM a également dévoilé son Programme des immobilisations 2023-2032, qui mise sur une enveloppe de 20,4 G$.

Au cours des cinq prochaines années, 10 G$ seront par exemple consacrés au maintien et au développement des infrastructures du réseau.

Parmi les grands chantiers à prévoir, on peut notamment compter le prolongement de la ligne bleue.

«Les projets priorisés sont essentiels afin que la STM évolue pour mieux répondre aux défis de la relance post-pandémique et être en mesure de se positionner comme une option de mobilité de choix face à l’auto-solo. Nous misons sur des investissements à valeur ajoutée qui apporteront des retombées à court terme pour les clients actuels et des dividendes pour les générations futures. L’importance du transport collectif dans la lutte aux changements climatiques est reconnue et il est nécessaire d’agir maintenant», a soutenu Éric Alan Caldwell, président du conseil d’administration de la STM.

Ponctualité en baisse

Ce nouveau budget a été annoncé alors que les derniers indicateurs de performance de la STM ont démontré une baisse de la ponctualité au cours des derniers mois. En effet, en septembre dernier, 76,8 % des autobus montréalais sont arrivés à l'heure à leur destination, le plus bas taux de ponctualité depuis 2019 selon la STM.

D'ailleurs, la situation ne s'améliore pas au fil du temps. Le taux de ponctualité des autobus de la STM est de 86 % en janvier 2022 — alors que le taux cible est de 80 % — et diminue à 81,7 % en février pour remonter à 84,4 % en mars puis a de nouveau diminué au fil des mois pour atteindre un taux de ponctualité de 76,8 % en septembre 2022.

Les tableaux des indicateurs de performance de la STM indiquent également que l'organisation a reçu 133,2 plaintes par millions de déplacements en septembre 2022. Ce nombre s'élève à 125, 2 pour le mois précédent et à 127,2 pour le mois de juillet 2022.

Les quatre lignes de métro de la STM comptent 68 stations et couvrent 71 kilomètres. Elle compte également 2000 autobus circulant sur 224 lignes.

Avec des informations de Jennifer Gravel, Noovo Info.