La CAQ veut faire passer à 2000 $ le montant maximal pour le soutien aux aînés


La Coalition avenir Québec (CAQ) souhaite aider les aînés à revenu modeste, en faisant passer le montant maximal pour le soutien aux aînés de 411 $ à 2000 $ par année. (Noovo Info | Capture d'écran)

La Coalition avenir Québec (CAQ) souhaite aider les aînés à revenu modeste, en faisant passer le montant maximal pour le soutien aux aînés de 411 $ à 2000 $ par année.

Le chef caquiste François Legault en a fait l'annonce mardi, au Manoir du Quartier de Saint-Georges, en Beauce, en compagnie de plusieurs candidats de la région.

DOSSIER | Élections Québec 2022

«Nos aînés, ce sont eux qui ont bâti le Québec d’aujourd’hui. Nous avons le devoir de les aider quand ça ne va pas bien», a affirmé le chef de la CAQ.

Il s'agit là du deuxième volet du «bouclier anti-inflation» de la CAQ. Lundi, M. Legault avait annoncé des baisses d'impôt et l'envoi d'un nouveau chèque en décembre à 6,4 millions de contribuables.

Avec cette troisième mesure, la CAQ estime pouvoir aider 1,1 million de personnes âgées de 70 ans et plus. Concrètement, un couple d’aînés à revenu modeste pourrait recevoir jusqu’à 4000 $ par année. 

«Nos aînés vivent une situation spéciale face à l’inflation. Des travailleurs ont la chance d’avoir des augmentations de salaire plus importantes en raison de l’inflation, pas tout le monde. Les personnes retraitées se retrouvent souvent avec une petite pension, lorsqu’il y en a une, pas toujours indexée. C’est encore plus dur pour nos aînés de faire face à cette crise de l’inflation», a affirmé François Legault.

Le montant donné varierait en fonction du revenu. 

À lire également :

Selon les données de la CAQ, 47 % des aînés de 70 ans et plus au Québec ont un revenu inférieur à 25 000 $.

François Legault a par ailleurs profité de cette promesse d'aide pour les aînés pour souligner que la CAQ ferait une nouvelle annonce au cours de la campagne électorale afin de maintenir ou de bonifier les incitatifs visant les aînés de moins de 70 ans qui «ont le goût de revenir au travail».

À lire également : Les libéraux recyclent leur proposition d'une allocation aînés allant jusqu'à 2000 $