La FIQ réclame une hausse des salaires et de meilleures conditions


(FIQ - Facebook)

Dans le cadre de ses négociations avec le gouvernement provincial, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec a fait connaître ses demandes au CISSS du Bas-Saint-Laurent aujourd'hui.

La FIQ priorise la rémunération, la conciliation travail-famille et la charge de travail.

Une hausse salariale annuelle de 4% jusqu'en 2025 fait partie des revendications, en plus de l'ajout de congés.

Le syndicat réclame l'adoption d'une loi sur les ratios sécuritaires entre le nombre de patients et de professionnels en fonction.

Il demande aussi l'élimination du recours au temps supplémentaire obligatoire.

Avec ses demandes, la FIQ veut diminuer l'exode du personnel vers les agences privées.