Le Cegep de Rimouski espère des solutions à la crise du logement


(Archives Noovo Info)

Le nombre d'étudiants et étudiantes est légèrement à la baisse cet automne dans l'ensemble des trois composantes du collège de Rimouski. 

Il s'agit du cégep, de l'Institut maritime et du Centre matapédien d'études collégiales.

Une diminution de moins de 200 étudiants qui était prévue considérant que le nombre d'élèves complétant leur parcours dans les écoles secondaires de la région étaient à la baisse au printemps.

Selon le directeur des études au cégep Kurt Vignola, le retour à la normale est très apprécié.

«Les jeunes et les enseignants sourient, ils se font des amis plus rapidement puisque les cours sont en présence, la cafétéria est ouverte, la coop est ouverte, puis le 6 septembre sera la journée de la Fête de la rentrée», dit-il.

Avec une hausse prévue de la clientèle dans les prochaines années, le manque de logements pour les étudiants est très inquiétant.

Kurt Vignola a confiance au leadership du maire Guy Caron pour améliorer une situation critique à moyen terme.

«Il y a 409 chambres aux résidences et elles sont pleines. Il nous faut plus d'unités parce que dans quelques années on va continuer de travailler à l'international. Ce n'est pas seulement un problème du Collège ou de l'UQAR, c'est un problème de toute la communauté. Il va falloir qu'on soit ensemble pour trouver une solution qui est porteuse», affirme-t-il.

À lire également :