Le dossier en justice d'un complotiste de l'Outaouais s'alourdit

Raymond Têtu (Facebook)

De nouvelles accusations ont été déposées aujourd'hui contre un complotiste de Val-des-Monts en Outaouais.

LeDroit rapporte que Raymond Têtu a été formellement accusé de menaces de mort envers le premier ministre Justin Trudeau et sa famille et envers les membres du Parlement canadien.

Un chef d'accusation s'ajoute aussi contre lui pour avoir incité les gens sur les réseaux sociaux à s'en prendre aux policiers.

Son enquête sur remise en liberté a été repoussée au 23 mars.

L'homme de 51 ans fait également face à la justice pour possession non autorisée d'armes et pour possession de dispositifs prohibés.

En janvier dernier, les policiers de la GRC ont mené une perquisition à sa résidence de Val-des-Monts et à une autre adresse à Gatineau.

Près d'une vingtaine d'armes ont été saisies par les policiers, dont des mitraillettes et des silencieux.

spacer