Patrick Chénard encore libéré en attendant la procédure d'appel

Patrick Chénard à son arrivée au palais de justice de Rimouski (Martin Brassard | Noovo Info)

L’ex-massothérapeute et kinésiologue rimouskois Patrick Chénard, condamné à 6 ans et 3 mois de détention pour agressions sexuelles, a été libéré.

L’homme avait reçu sa sentence le 15 juillet dernier.

Il sera donc libre en attendant les procédures de la Cour d’appel qui devra se pencher sur le verdict de culpabilité rendu le 31 janvier par le juge Jules Berthelot.

C’est la deuxième fois que la Cour d’appel remet Patrick Chénard en liberté.

La première fois, elle avait infirmé la décision du juge Berthelot d’incarcérer l’accusé en attendant la sentence. Cette fois, la juge Suzanne Gagné a accepté la requête de l’avocat Me Tristan Desjardins qui demandait la libération de son client compte tenu de son respect envers ses conditions de libération.

Patrick Chénard devra se soumettre à des conditions strictes, dont l'interdiction d'entrer en contact ou en communication avec les victimes et ne pas pratiquer la massothérapie ou la kinésiologie.

Il a été condamné pour avoir agressé sexuellement 10 femmes, dont deux d’âge mineur au moment des faits. Les gestes reprochés se sont produits en 2015 à Trois-Rivières et de 2016 à 2018 à Rimouski dans l’exercice de ses fonctions.

Les procédures judiciaires sont en cours depuis 4 ans.