Rimouski veut finalement s'attaquer à la réfection du 3e Rang Ouest au Bic

(Envato Elements - Bilanol)

Les élus rimouskois demandent à nouveau l’aide financière de Québec pour la réfection du 3e rang Ouest du Bic.

L’asphaltage est insuffisant et les travaux devront obligatoirement inclure le réaménagement complet des fondations de la route.

Comme dans tous les secteurs, les coûts initialement prévus ont explosé depuis quelques années.

Le maire Guy Caron estime que l’aide du gouvernement est essentielle à la réalisation de travaux aussi importants.

« Comme on dit que c’est une question de fondations, si on met de l’asphalte là-dessus, ce sera de l’argent mal investi parce qu’on aura besoin de refaire le travail sous peu. »

Guy Caron, maire de Rimouski

Il ajoute que la Ville ne peut pas payer seule une facture aussi salée. « La Ville investit entre 6 et 8 M$ par année en ce qui a trait au repavage et on estime qu’uniquement le 3e Rang nécessitera 6 M$ pour une portion d’environ 2 km à 2,5 km. »