Sécurité sur l'autoroute 15: le maire de La Prairie veut être consulté par le MTQ

Crédit photo Thierry Laforce: Deux Johannais perdent la vie dans le carambolage sur l'autoroute 15

Le maire de La Prairie Donat Serres dénonce l'absence de concertation avec le ministère des Transports pour sécuriser l'autoroute 15. Bien que des efforts ont été faits à certains égards, M. Serres demande à être consulté pour éviter d'autres tragédies routières comme ce carambolage monstre qui a fait 2 morts en février 2020.  

M. Serres remarque que des brise-vents seront installés sous peu par le ministère mais qu'il n'a jamais été consulté sur l'efficacité de ces brise-vents, leur configuration et croit bien que les citoyens auront un choc quand ils les verront apparaître en façade du fleuve.

Nous avons d'ailleurs tenté de joindre le ministère des Transports à ce sujet mais n'avons eu aucune réponse.

De plus, jusqu'ici,  le ministère des Transports a installé des panneaux roulants avertissant de la poudrerie, mais à 500 mètres des approches ce qui, selon le premier magistrat, ne permet pas à un usager de bien prévoir son itinéraire et de changer d'artère s'il y a des lames de neige ou de la poudrerie.

Selon Donat Serres, il faut rapidement installer des panneaux lumineux à plus de 5 kilomètres en amont pour avertir suffisamment les automobilistes de la présence de vents ou de poudrerie et des conditions métérologiques. 

Encore en novembre, sur le territoire de La Prairie, le premier magistrat dénombre au moins trois accidents sur la 15.

Donat Serres rappelle que ministère des Transports devait rencontrer son administration cette semaine, mais qu'aucune date n'est encore arrêtée dans l'agenda.

«Il faut des panneaux lumineux avisant de la poudrerie et des rafales à au moins 5 kilomètres avant d'arriver sur le territoire, bien avant le boulevard Matte et la sortie Salaberry. Actuellement, on installe des panneaux roulants comme des panneaux de construction, c'est insuffisant. Nous avons tout simplement  proposé un projet-pilote en ce sens ou carrément, de fermer l'autoroute 15 si c'est trop dangereuxlors de tempêtes.  Même si le MTQ a retiré des clôtures sur les jerseys, je pense qu'on mérite d'être consulté et il faut agir rapidement et en collaboration pour éviter d'autres drames». 

M. Donat Serres, maire La Prairie

Et il questionne aussi le positionnement de 4 panneaux de bois brise-vents, qui seront installés sans aucune discussion avec La Prairie.

Donat Serres se questionne sur l'efficacité de ces panneaux et pourquoi la Ville est placée devant le fait accompli, sans aucune discussion. 

«Cette semaine, le ministère va installer des panneaux de bois comme brise-vents, mais nous n'avons pas un mot à dire sur l'efficacité de la mesure, il n'y a pas de rencontre prévue, c'est déplorable! Les vents sont très forts,  on ne peut pas installer n'importe quoi aussi, nous avons un patrimoine bâti et ca cachera inévitablement la vue sur Montréal. La MRC comptent 192 000 de population mais il ne faut pas oublier que les gens qui sont décédés sont des gens de Saint-Jean-sur-Richelieu, c'est un lien important en Montérégie, mais aussi vers l'Ontario et vers les États-Unis»

Donat Serres, maire de La Prairie

spacer