Un bilan environnement plutôt satisfaisant à Rimouski

(Banque d'images | Envato)

La Ville de Rimouski produit moins de tonnes de CO2 que la moyenne d'autres villes comparables au Québec.

C'est la conclusion d'analyse d'une firme externe qui a comptabilisé pour la première fois l'inventaire des émissions de gaz à effet de serre corporatives.

Pour l'année de référence 2019, soit la dernière avant pandémie, la Ville a émis l'équivalent de 5319 tonnes de CO2.

Un total qui représente 15 tonnes par kilomètre carré de territoire, 9 de moins que la moyenne des villes comparables de l'inventaire soit Shawinigan, Mascouche, Victoriaville et Valleyfield.

Pour les équipements utilisés par la Ville, le total est de 11,5 tonnes par kilomètre carré, 5 de moins que la moyenne des autres villes.

La majorité des GES de la Ville sont produit par les équipements motorisés à 73 %.

L'éclairage et les bâtiments sont responsables de 14 % et le traitement des eaux usées 11 %. 

Les autorités municipales précisent que des mesures de réduction des tonnes de CO2 sont en place dont la conversion de 3 bâtiments chauffés au mazout à l'électricité.

Autre mesure, celle de la conversion du chauffage au propane du Colisée Financière Sun Life.

Quant au renouvellement de la flotte de véhicules à carburant vers l'électricité, il est plus difficile pour l'instant considérant la rareté de ce type de véhicules.