La Fonderie Horne explique son plan pour réduire ses émissions

Fonderie Horne Rouyn-Noranda

La Fonderie Horne explique son plan d'action pour réduire à court et long terme ses émissions d'arsenic. Le plan que la fonderie a déposé au gouvernement hier comporte trois projets centraux.

Le premier est le projet Phenix. Phenix est une technologie qui vise entre autres à remplacer plusieurs vaisseaux métallurgiques, réduire les gaz à effet de serre.

L'entreprise s'engage aussi à élargir son programme d'échantillonnage des sols pour les familles avec des enfants de moins de 6 ans. Les sols à dépassant les 30 ppm d'arsenic pourront être restauré la même année.

Finalement, l'usine aménagerait une zone de transition entre la fonderie et le quartier Notre-Dame. Ce projet vise les deux premières rangées de maisons entre la 9e et 5e rue.
Cette zone consiste à ajouter des stationnements pour les travailleurs et d'ajouter du verdissement.

À la Fonderie Horne, on est sûr que ce plan répond aux demandes du gouvernement et qu'il sera accepté.

 

«Ce plan-là devrait répondre aux attentes. On a des projets qui répondent aux quatre grands axes qui nous ont été demandés. Soit de travailler sur, l'exposition des citoyens, travailler sur la réduction des émissions à la source, donc on a des projets qu'il y a des mesures qui vont être immédiate qu'on peut mettre en oeuvre à partir de l'été prochain. On a des projets à plus long terme et il y a quand même un effort considérable qui est mis dans ce plan-là. » 

-Pierre-Philippe Dupont, Directeur de développement durable de la Fonderie Horne

Le ministre de l'Environnement Benoit Charrette n'a toujours pas commenté le plan d'action.