1 an de loyer fourni pour combler les locaux vacants au centre-ville de Drummondville

Centre-ville de Drummondville

Un programme est lancé pour s'attaquer à la problématique des locaux commerciaux vacants au centre-ville de Drummondville et dans le quartier St-Joseph. La Société de développement économique de Drummondville (SDED) assumera l'équivalent d'un an de loyer pour les nouveaux commerces qui veulent s'y établir.

200 000 $ sont injectés dans ce programme d'incubation commerciale jusqu'à concurrence de 10 $ du pied carré ou un maximum de 30 000 $ par entreprise. Les commerces devront s'engager à rester en fonction durant 3 ans alors que les projets de relocalisation ou d'agrandissement ne sont pas admissibles. 

La SDED accompagnera aussi les demandeurs pour faciliter l'intégrer en faisant aussi des démarches pour attirer de nouveaux commerces, surtout dans les commerces de détail, les entreprises de divertissement et les commerces spécialisés.

Gracieuseté

Les promoteurs immobiliers sont ravis de cette annonce attendue depuis fort longtemps par le milieu économique.

"Évidemment qu'au sortir de la pandémie, je pense que ça peut un déclic à certains entrepreneurs qui se diront qu'ils n'ont peut-être pas les conditions de financement, mais qu'avec ça probablement que je vais être capable. (...) Les propriétaires et les futurs locataires vont pouvoir travailler plus facilement ensemble. Il va possiblement sortir de belles petites entreprises qui vont connaître des succès à long terme."

- Alain Vallières de Diverssimo

TAUX DE VACANCES À PRÈS DE 15 %

Le taux de vacances des locaux commerciaux est actuellement de 14,7 % des 571 locaux au centre-ville et de 7,6 % dans le quartier St-Joseph. C'est quand même dans la moyenne des villes comparables et la fluctuation dans les cinq dernières années est assez stable dans les deux secteurs.

Le local de l'ancien Jean Coutu à Drummondville vacant depuis quelques années

Le local de l'ancien Jean Coutu à Drummondville vacant depuis quelques années

Noovo Info

L'objectif est d'attirer rapidement 5 à 10 nouvelles entreprises dans la prochaine année.