COVID-19 : Vers le retour de délestage dans le milieu hospitalier de Drummond ?

COVID-salledoperation-credit-Natanael-Melchor

Le CIUSSS de la Mauricie/Centre-du-Québec travaille sur un plan afin d'éviter autant que possible du délestage dans ces différents services. Le gouvernement du Québec a lancé un appel à la vigilance en début de semaine en prévenant les citoyens que des hôpitaux de certaines régions pourraient être contraints à faire du délestage dans les prochains jours en raison du manque de personnel dans le réseau de la santé.

Il manque au moins 4 000 infirmières dans le réseau de la santé au Québec. Près de 3 000 travailleurs sont aussi absents en raison de la COVID-19.

En Mauricie/Centre-du-Québec, le CIUSSS à mis en place une équipe afin d'évaluer notamment la situation dans les hôpitaux, dont celui de Drummondville. L'organisation estime pouvoir éviter, à court terme du moins, des fermetures de services ou du délestage.

Le travail de l'équipe dédiée au CIUSSS MCQ est d'ailleurs de trouver des solutions pour adapter les services plutôt que de se tourner vers du délestage. Le but est bien sûr d'éviter les bris de services pour les patients, mais aussi le recours au temps supplémentaire obligatoire (TSO) pour le personnel.

DES BRIS DE SERVICES

Plusieurs services, dans différents hôpitaux de la Mauricie/Centre-du-Québec ont connu un été difficile en raison du manque de personnel. À l'hôpital Sainte-Croix de Drummondville, le service de pédiatrie a été mis à rude épreuve.