Maison des aînés à Drummondville : l'opposition s'impatiente

Maison des ainés Drummondville

Les libéraux ont des inquiétudes face à la concrétisation des Maison des aînés en Mauricie/Centre-du-Québec, incluant celle de Drummondville.

La porte-parole de l'opposition officielle en matière d'aînés, Monique Sauvé, est préoccupée par le fait qu'aucune des places annoncées n'est en construction. La CAQ a promis la construction de 240 places en Maisons des aînés et alternatives en Mauricie et au Centre-du-Québec. 

"La CAQ a promis beaucoup aux aînés et à leurs familles. Aujourd'hui, elle doit expliquer pourquoi les Maisons des aînés promises n'avancent pas. Est-ce parce que les coûts ont explosé, atteignant jusqu'à 1 M$ par chambre? Est-ce dû au manque de main-d'œuvre pour y offrir les services? Quand les 240 places promises seront-elles disponibles? Pendant que les travaux n'avancent pas, qu'est-ce que la ministre des aînés, Marguerite Blais et les ministres responsables des régions, Jean Boulet et André Lamontagne, disent aux aînés qui attendent actuellement des places d'hébergement? Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'ils devront être très patients avant de voir des résultats."

Gracieuseté - PLQ

-  Monique Sauvé, porte-parole de l'opposition officielle en matière d'aînés

À LA PLACE DE L'ANCIEN DÉPANNEUR POUTINE HERIOT

Le gouvernement Legault a annoncé la construction de 3 Maisons des aînés en Mauricie/Centre-du-Québec soit à Drummondville, Victoriaville et Trois-Rivières. 

À Drummondville, le tout doit être construit sur le terrain de l'ancien complexe Foster qui comprenait le dépanneur Poutine Heriot et qui a été démoli en janvier dernier

On ignore pour l'instant quand s'amorceront les travaux du projet de 41 millions $. Le projet se retrouvait toutefois à l'ordre du jour de la séance régulière du conseil d'administration du CIUSSS MCQ sous le libellé : " Acquisition d'un terrain de la Ville de Drummondville et vente d'une parcelle de terrain visant la construction de la maison des aînés."

La Maison des Aînés de Drummondville aura 72 places dont 60 pour les aînés et 12 pour une clientèle adulte ayant des besoins spécifiques. Le CIUSSS de la Mauricie/Centre-du-Québec estimait plus tôt cette année qu'il faudra entre 18 mois et 2 ans avant l'ouverture de la maison.

En collaboration avec Yannick Rochette, Noovo Info Drummondville