Ratio dans les CHSLD : mauvaise note pour les CHSLD de Drummond

Infirmière nuit

Les 3 CHSLD du grand Drummond sont considérés comme dangereux ou très dangereux au point de vue de leur ratio patients/professionnelles en soins.

La Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ) juge le Centre d'hébergement Marguerite D'Youville de Drummondville comme étant "très dangereux".

Le pire quart de travail rapporté dans le CHSLD indique un ratio d'une infirmière et d'une infirmière auxiliaire pour un quart de nuit avec 68 patients.

L'hébergement est classé en 3e place sur les 29 CHSLD de la Mauricie/Centre-du-Québec quantau pire ratio patients/professionnelles en soins.

Le CHSLD de Notre-Dame-du-Bon-Conseil et le Centre d'hébergement Frederic-George-Heriot de Drummondville sont classés comme "dangereux".

Les établissements sont classés respectivement en 7e et 9e position.

Le pire quart de travail rapporté à l'Accueil Bon-Conseil est un quart de nuit avec 1 infirmière et 1 infirmière auxiliaire pour 52 patients.

À Frederic-George-Heriot, la FIQ estime que le pire quart de travail est de 3 infirmières et 6 infirmières auxiliaires pour un quart de nuit de 268 patients.

FIQ

 

LA FIQ DEMANDE À QUÉBEC D'AGIR

La FIQ demande au ministère de la Santé de reconnaître l’urgence de déployer des ratios sécuritaires professionnelles en soins / patients dans les CHSLD.

Le but est d'améliorer la qualité et la sécurité des soins, de réduire la charge de travail des professionnelles en soins et de stabiliser les équipes de travail.

D'ailleurs, une action de visibilité a lieu ce matin (jeudi) au Centre d'hébergement Frederic-George-Heriot à Drummondville afin de réclamer une amélioration des ratios professionnelles en soins / patients dans les CHSLD.