Santé : le privé à la rescousse des listes d'attente en radiologie

appareil IRM

La liste d'attente pour une IRM sera réduite grâce à la participation du privé en Mauricie/Centre-du-Québec.

Le gouvernement Legault a donné son feu vert à la conclusion d'un contrat entre le CIUSSS MCQ et IRM Trois-Rivières.

L'objectif est de réduire les délais.  La liste d'attente pour obtenir un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM) s'est allongée en raison de la pandémie.

Selon le Devoir, le CIUSSS MCQ prévoit un peu plus de 1,1M$ pour rattraper le retard dans les examens, soit 543$ par examen.

IRM Trois-Rivières s'engage à faire au moins 190 examens IRM par période de 28 jours d'ici au 31 mars 2022, moment de la fin du contrat.

En Mauricie et au Centre-du-Québec, 324 examens ont été réalisés jusqu'à présent. 

Au Québec, 10 établissements de santé ont obtenu le feu vert du gouvernement pour des ententes au privé afin de réduire l'attente en radiologie.

La facture s'élève à environ 9,6M$.