8 légendes de la musique anoblies par la reine Élisabeth II

reine

Au cours de ses 70 ans de règne, la reine Élisabeth II a anobli un nombre considérable de personnalités afin de souligner leur parcours exceptionnel… et l’univers musical ne fait pas exception à cette règle!

Parmi les musiciens qui ont reçu le titre le plus prestigieux, soit celui de « Sir », mentionnons Paul McCartney des Beatles (1997), Elton John (1998), Mick Jagger des Rolling Stones (2002), Barry Gibb des Bee Gees (2002), Rod Stewart (2016) et Ringo Starr des Beatles (2018).

De son côté, Sting s’est vu remettre l’ordre de l'Empire britannique des mains de la reine, au palais de Buckingham, en 2003, pour « services rendus à la musique ». Le membre du défunt groupe The Police n’a cependant pas eu droit au titre de « Sir » à cette occasion.

Quant à Bono, celui-ci est l’une des rares personnalités non-britanniques à avoir reçu (en 2009) le titre de chevalier de l'Empire britannique pour son engagement humanitaire en faveur des pays du tiers monde. Le leader de U2 ne peut par contre revendiquer le titre de « Sir » car il n'est pas citoyen britannique, l'Irlande du Sud s'étant retirée du Commonwealth en 1949.

Rappelons que la reine Élisabeth II est décédée jeudi à l’âge de 96 ans, quelques mois seulement après avoir célébré son jubilé de platine, souligné par de nombreux artistes.

Voici quelques classiques de ces 8 artistes musicaux anoblis par la reine Élisabeth II :

 

Elton John

Paul McCartney

Mick Jagger

Barry Gibb

Rod Stewart

Ringo Starr

Sting

Bono

Radio Artiste

Écoutez la musique d'Elton John, les Rolling Stones, les Beatles et les Bee Gees