2,1 M$ pour l’attraction et l’intégration des immigrants à Sherbrooke

La Ville de Sherbrooke et le gouvernement du Québec ont récemment conclu une entente de 2,1 M$ pour favoriser l’attraction et l’intégration des immigrants à Sherbrooke. (Rawpixel | Envato Elements)

La Ville de Sherbrooke et le gouvernement du Québec ont récemment conclu une entente de 2,1 M$ pour favoriser l’attraction et l’intégration des immigrants à Sherbrooke.

En collaboration avec le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), la Ville mettra en œuvre un plan d’action concret pour permettre un établissement durable des personnes immigrantes sur le territoire sherbrookois.

«Sherbrooke a toujours été une terre d’accueil de premier plan pour les gens de toutes origines. Cette entente nous permettra de mieux les intégrer à notre communauté et au final, les personnes issues de la diversité pourront se réaliser pleinement beaucoup plus rapidement», a souligné la mairesse Évelyne Beaudin.

Pour les nouvelles récentes sur la région de l'Estrie, consultez Noovo Info.

Au total, 2 128 580 $ seront alloués à cette nouvelle entente pour les trois prochaines années, montant qui sera partagé entre le MIFI et la Ville de Sherbrooke. C’est d’ailleurs dans le cadre du Programme d’appui aux collectivités (PAC) du gouvernement provincial que ce projet est lancé.

La somme allouée par la Ville sera séparée en deux volets, un monétaire et l’autre en services offerts aux personnes immigrantes.

«Le Programme d’appui aux collectivités vise à soutenir des actions menées dans le milieu d’accueil, notamment par des organismes municipaux comme la Ville de Sherbrooke, pour y attirer des personnes immigrantes tout en facilitant leur intégration et leur pleine participation à la vie collective, en français», a expliqué Nicolas Martin, le directeur régional de l’Estrie du MIFI.

Pendant trois ans

Entre les mois d’avril 2021 et février 2022, plus de 500 personnes ont été consultées par la Ville de Sherbrooke afin d’élaborer un plan d’action adapté à la réalité du milieu.

Ce sont les résultats de cette consultation qui ont permis d’orienter les recommandations comprises dans le Plan d’action en immigration 2022-2025.

 «Le plan d’action, issu d’une collaboration entre les services municipaux, la communauté et les acteurs et actrices du milieu, est balisé par quatre grandes orientations», a indiqué le service des communications de la Ville de Sherbrooke.

En effet, on fait notamment ressortir l’accessibilité et la prestation des services de la Ville, la lutte contre le racisme et les discriminations, le vivre-ensemble et le rapprochement interculturel, ainsi que la mobilisation et la concertation du milieu.