Accusé de voies de fait graves sur son bébé, le père de 28 ans libéré

palaisdejustice

La juge Hélène Fabi a accepté que le père de 28 ans accusé de voies de fait graves sur son bébé de 12 jours soit libéré de prison sous de strictes conditions, moyennant une caution de 60 000$.

Suivant cette décision, l'homme de 28 ans pourra être en liberté en attendant la suite des procédures judiciaires prévues à la fin du mois de mai.

La juge Hélène Fabi soutient que l'accusé n'a aucun antécédent judiciaire et qu'il ne constitue pas un danger pour le public. De plus, ce dernier a présenté des garanties jugées comme étant assez suffisantes pour ne pas être détenu dans l'attente de son procès.

Toujours selon la juge Fabi, la remise en liberté du détenu ne nuira pas à la confiance qu'a le public en la justice. En tant qu'accusé, il bénéficie de la présomption d'innoncence jusqu'à preuve du contraire. Il pourrait faire face à une peine de 14 ans d'emprisonnement s'il est reconnu coupable.

CONDITIONS

Afin qu'il puisse demeurer en liberté, le père de 28 ans devra se conformer à de strictes conditions, en plus du dépôt d'une caution s'élevant à 60 000 $, partagée entre l'accusé et deux garants.

Il devra notamment respecter un couvre-feu entre 23h et 7h, ne devra pas se trouver dans un hôpital ou tout autre endroit ou l'enfant pourrait être hospitalisé, ne pourra pas communiquer avec les médecins impliqués dans le dossier de l'enfant, ne pas être en présence physique de l'enfant, ne pas être en présence d'enfants de moins de 14 ans, sauf en compagnie d'un adulte responsable. 

L'homme devra également rencontrer son médecin dans les 6 prochains jours et prendre la medication prescrite ainsi que suivre les traitements et la thérapie recommandés par celui-ci.