L'ÉMIP devient permanente

Photo de nos archives

L’Équipe mobile d’intervention psychosociale, composée d'un patrouilleur du SPS et d'un travailleur social, devient permanente.

Elle sera désormais en opération quatre soirs par semaine afin d'intervenir auprès des personnes en détresse dans le but de les orienter vers la bonne ressource.

Cette décision fait suite aux conclusions positives du rapport de L'institut universitaire de première ligne en santé et services
sociaux du CIUSSS de l’Estrie – CHUS. 

Le nombre de transports vers l'hôpital a notamment chuté de près de 50 % chez les personnes ayant recu les services de cette équipe.

On note aussi que la prise en charge par le milieu communautaire ou par le réseau social a augmenté de 51 %. 

L'emploi de la force a également diminué de 11 %.